Christian Tremblay
« L’Europe sans rivages » et la circulation mondiale des idées. — Éditorial de la Lettre de l’OEP, N° 94.
Résumé : Ce texte est une invitation à une réflexion sur la naissance, le développement, la transmission et la propagation des savoirs et de la pensée à travers les contacts entre populations et entités politiques et par les langues et leurs traductions. Le cadre historique est celui d’un basculement provoqué par la décadence et la disparition de l’Empire romain et son quasi remplacement par l’Empire musulman. À ce moment l’Europe en tant qu’ensemble d’états-nation telle que nous la connaissons aujourd’hui n’existe pas et peut plutôt s’analyser comme un ensemble de puissances en émergence. Grâce à la double médiation de l’Empire musulman, caractérisé pendant cinq siècles par une civilisation très avancée et une grande ouverture intellectuelle et culturelle, et de l’effondrement de l’Empire romain d’Orient, l’Europe va redécouvrir la culture classique de l’Antiquité et amorcer une « renaissance » avant de partir à la conquête du monde.
Pour citer ce document
CHRISTIAN TREMBLAY (2023) «« L’Europe sans rivages » et la circulation mondiale des idées.», [En ligne], Volume XXVII - n° 4 et Volume XXVIII - n° 1 (2023). Coordonné par Créola Thenault-Baltaretu,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/http:/www.revue-texto.net/1996-2007/Archives/Parutions/Archives/Parutions/Marges/docannexe/file/4227/docannexe/file/4405/docannexe/file/3426/docannexe/file/4748/docannexe/file/3389/index.php?id=4825.