Édith FUCHS
Droits de l’Homme et Crime contre l’humanité
Résumé : — L’usage médiatique des termes de « crime contre l’humanité » et de « génocide » ignore le Droit Pénal International dont pourtant ces notions relèvent. Toutefois, plutôt qu’envisager les conditions historiques des nombreuses élaborations à la fois notionnelles et institutionnelles dont ces notions firent l’objet depuis leur introduction par les juristes Hersh Lauterpacht et Raphaël Lemkin, il a paru plutôt requis d’insister sur l’universalisme évident de la notion de « crime contre l’humanité » et par là-même de récuser les innombrables rejets dont l’idée de Droits de l’Homme n’a jamais cessé, depuis Burke, de faire l’objet.
Pour citer ce document
ÉDITH FUCHS (2022) «Droits de l’Homme et Crime contre l’humanité», [En ligne], Volume XXVII - n° 3 (2022). Coordonné par Créola Thenault-Baltaretu,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/Archives/Archives/Archives/Archives/Parutions/Parutions/Parutions/Marges/index.php?id=4777.