François RASTIER
Saussure, la pensée indienne et la critique de l'ontologie
Résumé :

En critiquant ses préjugés ontologiques, Saussure rompit notoirement avec la tradition logico-grammaticale qui a dominé l’histoire des idées en Occident. Sa problématique différentielle repose en effet sur une négativité sans compromis. Elle reste sans exemple depuis l’entreprise des logiciens bouddhistes du premier millénaire. Si les langues ne sont plus des instruments, si leur sens n’est plus gagé sur une ontologie, l’homme même semble désormais souffrir de déréliction : le tragique saussurien appelle alors, pour ainsi dire, une déontologie.

Consultez cet article sur Texto !, ancienne série.

Pour citer ce document
FRANÇOIS RASTIER (2006) «Saussure, la pensée indienne et la critique de l'ontologie», [En ligne],
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/http:/www.revue-texto.net/1996-2007/Archives/Parutions/Archives/Parutions/Marges/docannexe/file/4227/index.php?id=1820.