Verónica Portillo Serrano
Problématique des genres dans les productions écrites universitaires : cas du résumé scolaire chez des étudiants français et mexicains
Résumé : Ce travail de recherche a pour objet deux axes d’étude qui convergent vers la notion de genre au sein des sciences du langage. Le premier axe d’étude a pour objectif général de montrer la place que cette notion occupe dans diverses disciplines qui l’ont traitée de façon plus accentuée à partir des années quatre-vingts du XXe siècle en France. Dans ce premier axe la notion de type de texte, qui est proche de celle de genre, est également convoquée afin de rendre compte du rôle des typologies textuelles et des genres en didactique du français langue maternelle et du français langue étrangère. Une analyse portant sur le cadre épistémologique qui sous-tend des disciplines telles que la grammaire textuelle, la linguistique textuelle et l’analyse du discours qui ont traité les notions de type et de genre est proposée afin de comprendre les raisons pour lesquelles ces disciplines n’ont pas élaboré de théories des genres. Le second axe d’étude propose une réflexion - au sein d’une problématique dans laquelle sont abordées des questions telles que l’interprétation et la transmission - sur un genre scolaire qui est ancré dans l’enseignement secondaire et universitaire en France et au Mexique : le résumé scolaire. Cette réflexion a vu le jour grâce à l’analyse sémantique d’un corpus constitué de deux articles d’opinion (l’un en français et l’autre en espagnol) et de leurs réécritures par des étudiants français et mexicains en langues vivantes dans une faculté de lettres. L’objectif de cette analyse sémantique a été de mettre à l’épreuve l’hypothèse selon laquelle les réécritures de ces étudiants ne sont pas des condensés, ni des réductions, ni des contractions de leurs textes-source mais de nouveaux textes qui actualisent des éléments sémantiques absents dans ces textes-source. La démarche méthodologique permettant la constitution du corpus objet de notre analyse et de sa description a trouvé ses fondements dans la « Sémantique interprétative » de François Rastier.
Thèse de Doctorat de l'Université de Franche-Comté, soutenue le 10 février 2010
Pour citer ce document
VERÓNICA PORTILLO SERRANO (2010) «Problématique des genres dans les productions écrites universitaires : cas du résumé scolaire chez des étudiants français et mexicains», [En ligne], Volume XV - n°2 (2010). Coordonné par Carine Duteil-Mougel.,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/http:/www.revue-texto.net/1996-2007/Archives/Parutions/Archives/Parutions/Marges/docannexe/file/4227/index.php?id=2562.