Frédérik Detue
Architecture et politique : la « cathédrale de l’avenir », de l’expressionnisme au nazisme
Résumé : L’analyse proposée dans ce texte participe d’une œuvre de « critique de la culture », qui s’attache en général à déterminer la responsabilité de la culture dans l’ensemble de l’évolution politique et intellectuelle. Il s’agit de soutenir que l’œuvre d’art totale, qui devient un fantasme antidémocratique chez Wagner, est une condition de possibilité de la domination totalitaire au XXe siècle. La démonstration se fonde sur la récupération du projet wagnérien dans le domaine de l’architecture, spécialement à l’époque de l’expressionnisme. Elle vise à expliquer l’affinité particulière qui existe entre le totalitarisme nazi et l’art de bâtir.
Abstract : The analysis proposed in this text takes its place in a work of “cultural criticism”, which usually endeavours to determine the responsibility of the culture in the process of political and intellectual evolution. It is argued that the total work of art, which becomes an undemocratic fantasy in Wagner, is a condition of possibility of totalitarian domination in the twentieth century. The demonstration is based on the recovery of the Wagnerian project in the field of architecture, especially during the era of expressionism. It aims to explain the special affinity between Nazi totalitarianism and the art of building.
Pour citer ce document
FRÉDÉRIK DETUE (2013) «Architecture et politique : la « cathédrale de l’avenir », de l’expressionnisme au nazisme», [En ligne], Volume XVIII - n°3 (2013). Coordonné par Sylvain Loiseau,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/http:/www.revue-texto.net/Archives/docannexe/Parutions/Marges/docannexe/file/2345/index.php?id=3298.