François Rastier
Sémantique de corpus — Questions d'épistémologie et de méthodologie
Résumé : Défis pour le « sentiment linguistique », les « nouveaux observables » que met en évidence la sémantique de corpus sont autant de défis pour l’interprétation ; il faut donc se garder de surinterpréter ses résultats, en indiquant toutefois des pistes de réflexion.Elles portent bien entendu sur les principes sous-jacents, souvent peu explicites, qui président à la constitution des corpus ; sur l’utilisation de logiciels comme instruments d’expérience ; enfin, sur les notions d’unité linguistique, de niveau et de palier d’analyse, comme sur les partitions disciplinarisées qui relèvent de la philosophie du langage (pragmatique, etc.).Cette étude aborde les problèmes philologiques et herméneutiques que pose l’étude de corpus numériques en fonction des tâches et des disciplines. Épistémologie, méthodologie, descriptions empiriques et applications vont alors de pair. En exploitant les corpus numériques, la linguistique pourrait proposer aux sciences de la culture de nouvelles perspectives épistémologiques et méthodologiques, voire un projet fédérateur.
A retrouver dans l'ouvrage La Sémantique et ses interfaces (ASL'13) http://lambert-lucas.com/la-semantique-et-ses-interfaces
Pour citer ce document
FRANÇOIS RASTIER (2015) «Sémantique de corpus», [En ligne], Volume XX - n°1 (2015). Coordonné par Carine Duteil-Mougel,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/docannexe/file/Archives/SdT/docannexe/file/Archives/SdT/index.php?id=3601.