Enrique BALLÓN-AGUIRRE (Arizona State University)
Le plurilinguisme dans un poème de César Vallejo
Résumé : L’article « Le plurilinguisme dans un poème de César Vallejo » se propose présenter l’écriture diglossique du poète péruvien Vallejo (Santiago de Chuco, Pérou, 1892 – Paris, 1938). Dès son premier recueil de poèmes publié en 1919, Les héraults noirs (Los heraldos negros), outre une série d’innovations radicales sur les façons de poétiser la langue espagnole, on peut repérer dans le castillan andin de César Vallejo de nombreuses traces de la langue quechua. Plus tard, pendant son stage à Paris (1923-1938), il composera des poèmes en langue espagnole qui contiennent des mots et des vers en langue française. Il sera examiné ici l’un de ces cas, un poème sans titre, extrait de son recueil posthume intitulé Poèmes humains (Poemas humanos). Dans les vers libres de ce poème, l’emploi des isotopies combinées aux figures rhétoriques dans les deux langues, permettent une portée expressive qui vraisemblablement ne serait pas obtenue avec une seule de ces langues.
Pour citer ce document
ENRIQUE BALLÓN-AGUIRRE (2015) «Le plurilinguisme dans un poème de César Vallejo», [En ligne], Volume XX - n°1 (2015). Coordonné par Carine Duteil-Mougel,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/http:/www.revue-texto.net/1996-2007/Archives/Parutions/Archives/Parutions/Marges/docannexe/file/4227/index.php?id=3624.