Volume XXI - n°1 (2016). Coordonné par Christophe Gérard.
Écrits choisis d'Étienne BRUNET
Le latin dans la littérature française
ÉTIENNE BRUNET
Une enquête sur la présence et l'emploi du latin en français écrit est menée sur le corpus Frantext, rassemblant des textes choisis de littérature française de 1500 à 1980, et à l'aide du logiciel de lexicométrie Hyperbase. La recherche se fait d'abord sémasiologique, sur le mot "latin" lui-même ou la famille de ses dérivés morphologiques ; puis onomasiologique, en se basant sur des listes de mots ou de citations passées dans la langue (établies à partir de dictionnaires français) ; mais aussi en étendant l'enquête au vocabulaire latin. Le logiciel permet alors d'observer précisément la répartition des ocurrences de l'objet d'étude au fil du temps, ou selon les genres textuels (en distinguant notamment les essais), ou selon les auteurs ; il peut aussi constituer des relevés de cooccurents (mots attirés au voisinage) éclairants sur les contextes d'emplois. Les résultats sont contrastés selon les différents objets d'étude. Ils montrent cependant que l'évolution du latin ne suit pas une courbe descendante mais serait plutôt cyclique.
tag Brunet, computer linguistics, corpus, corpus linguistics, diachronie, diachrony, digital humanities, Frantext, French linguistics, French litterature, genres, humanités numériques, hyperbase, informatique, latin, lexicométrie, linguistique de corpus, linguistique quantitative, littérature, logiciel, logométrie, quantitative linguistics, statistique, textes littéraires, textométrie, textometry, thematic, thématique, thème
Écrits choisis d'Étienne BRUNET
Apport des technologies modernes à l'histoire littéraire
ÉTIENNE BRUNET
L'approche statistique ouvre de nouvelles perspectives pour la recherche en littérature : pour la caractérisation d'une œuvre ou d'un auteur, comme pour les analyses thématiques (autour d'un mot ou d'un champ sémantique) ; mais aussi pour une étude plus large des mouvements ou des genres littéraires, voire de l'histoire littéraire et de l'évolution de la langue sur plusieurs siècles. L'exposé est illustré par de nombreux exemples tirés de la pratique de l'auteur.
tag analyse de texte, Brunet, Chateaubriand, computer linguistics, corpus, corpus linguistics, diachronie, diachrony, digital humanities, Frantext, French linguistics, French litterature, genres, Giraudoux, histoire de la littérature, Hugo, humanités numériques, hyperbase, informatique, lexicométrie, linguistique de corpus, linguistique quantitative, littérature, logiciel, logométrie, observables, Proust, quantitative linguistics, statistique, textes littéraires, textométrie, textometry, thematic, thématique, thème, Trésor de la langue française, Zola
HERMÉNEUTIQUES CRITIQUES
Schleiermacher et le projet d’une herméneutique matérielle
CRÉOLA BALTARETU THÉNAULT
Au début du 19e siècle, Schleiermacher initie une réflexion sur l'herméneutique dont s'inspireront la philosophie et la critique littéraire allemandes modernes. Au-delà, c'est aujourd'hui les sciences du langage qui gagneraient à relire les réflexions de Schleiermacher.
tag grammaire, grammar, hermeneutics, herméneutique, herméneutique matérielle, interprétation, linguistics, littérature, Schleiermacher, text
Écrits choisis d'Étienne BRUNET
Quand le temps change avec le temps
ÉTIENNE BRUNET
Sur le corpus littéraire Frantext et à l'aide du logiciel de lexicométrie Hyperbase, la notion de "temps" peut être comprise et observée sous des angles multiples et complémentaires. L'évolution diachronique de la langue montre d'abord un phénomène global d'inflation lexicale, le vocabulaire français s'enrichissant quantitativement au fil du temps, grâce notamment au mécanisme de suffixation qui peut être analysé plus finement (profil temporel varié des différents suffixes). Mais on peut aussi s'intéresser aux temps verbaux dans les romans, et le mouvement de simplification observé s'interprète en lien avec d'autres indices de simplification conjointe de la syntaxe verbale et de l'articulation des propositions. Enfin sous un troisième angle, l'analyse porte sur le lexique des divisions du temps, et une cartographie d'ensemble peut être dressée caractérisant les écrivains par rapport à leur préférence pour l'expression dans leurs textes de rythmes courts (minute, seconde), moyens (moment, jour, âge) ou larges (éternité, époques, générations), ces trois types de rythme se décantant d'eux-mêmes par le calcul sur corpus. Des contrastes analogues séparent les genres textuels et révèlent leurs affinités lexicales et thématiques par rapport à ce vocabulaire du temps, comme le montre une étude focalisée sur l'œuvre de Gracq.
tag Brunet, computer linguistics, concept de temps, corpus, corpus linguistics, diachronie, diachrony, digital humanities, Frantext, French linguistics, French litterature, genres, Gracq, histoire de la littérature, humanités numériques, hyperbase, informatique, lexicométrie, linguistique de corpus, linguistique quantitative, littérature, logiciel, logométrie, observables, quantitative linguistics, statistique, textes littéraires, textométrie, textometry, thematic, thématique, thème
Écrits choisis d'Étienne BRUNET
La ponctuation et le rythme du discours
(d'après les données du Trésor de la langue française)
ÉTIENNE BRUNET
La ponctuation est un observable pertinent pour une approche lexicométrique des textes : les signes sont relativement clairement identifiables, ils forment un paradigme réduit ; ils modulent le rythme des phrases, et peuvent jouer un rôle important au plan stylistique. L'enquête est menée sur le corpus du Trésor de la langue française, sur lequel les observations diachroniques (évolution de 1800 à 1960) peuvent être affinées selon les types de textes (7 sous-ensembles, notamment selon la personne grammaticale dominante). Chaque signe -ainsi que quelques marques typographiques comme l'italique ou la majuscule- est tour à tour méthodiquement examiné, en précisant concrètement les limites de son relevé automatique, et les caractéristiques auxquelles porter attention pour l'interprétation quantitative et qualitative de ses usages, selon les types de texte et les époques.
tag Brunet, computer linguistics, corpus, corpus linguistics, diachronie, diachrony, digital humanities, Frantext, French linguistics, French litterature, genres, histoire de la littérature, humanités numériques, hyperbase, informatique, lexicométrie, linguistique de corpus, linguistique quantitative, littérature, logiciel, logométrie, ponctuation, quantitative linguistics, rythme, statistique, textes littéraires, textométrie, textometry, Trésor de la langue française
Dialogues et débats
Réflexions critiques sur les tests lexicaux proposés aux malades d’Alzheimer
CHRISTOPHE CUSIMANO
Dans cet article, nous proposons un examen critique des tests lexicaux (de dénomination, de désignation et d’appariement) réalisés lors du diagnostic ou de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer. En effet, jamais soumis à une expertise linguistique, encore moins sémantique, ces tests placent les patients dans des situations de communication artificielles où ne sont pris en compte ni le paradoxe de l’observateur ni la constitution du lexique telle que la sémantique textuelle contemporaine la conçoit, c’est-à-dire comme des réseaux modelés du plus global vers le plus local. En prenant appui sur les acquis de la linguistique de corpus, nous tenterons alors de montrer comment d’autres tests sont possibles.
tag Alzheimer, anomia, anomie, appariement, dénomination, désignation, discourse kind, domaine, hermeneutics, herméneutique, impairment, manque de mot, missing word, naming tests, observer’s paradox, paradoxe de l'observateur, sémantique textuelle, showing tests, textual semantics