Volume XX - n°2 (2015). Coordonné par Régis Missire
Corpus et méthodes
Méthode de sémantique de corpus pour la fouille de données subjectives
MATHIEU VALETTE
Présentation à la journée d'étude de l'ATALA - Fouille d'opinion et analyse de sentiments - Paris (INALCO), 21 mars 2015
tag analyse de sentiments, fouille d'opinion, fouille de données, sémantique de corpus
Agenda
Sémiotique et sciences de la culture
Journée d'étude organisée par le Programme Franco-Norvégien avec le concours de l'Institut Ferdinand de Saussure. Responsables : Régis Missire et Arild Utaker, 22 Mai 2015, Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Salle 3. 190, Avenue de France, 75013 Paris
Dits et inédits
La filología interdisciplinar de Francisco Márquez Villanueva y la España de las tres culturas
YANNICK LLORED
La obra de investigación del hispanista F. Márquez Villanueva (Catedrático en Harvard University) sobre la Edad Media y los Siglos de Oro abre nuevas pistas de reflexión metodológica y teórica, en las cuales se establece un diálogo innovador entre la filología, la hermenéutica y la historia intelectual. Profundizando en la perspectiva crítica de Américo Castro, la filología de Márquez Villanueva contribuye a pensar, hoy en día, las ciencias de la cultura situándolas en una nueva relación con la tradición humanista. A partir del análisis de los textos literarios, el filólogo muestra cómo cobra sentido en éstos una visión particular sobre la sociedad, las relaciones conflictivas entre culturas y los discursos colectivos a través de los cuales se pone en tela de juicio los valores oficiales y las ideologías inherentes a la identidad nacional. De este modo, la labor crítica del autor permite elaborar nuevos conceptos para comprender mejor el hecho cultural hispano, sus diferencias respecto a otras áreas culturales y su fecunda diversidad.
tag Espagne des trois cultures, Francisco Marquez Villanueva, herméneutique, interdisciplinarité, Mudejarismo, philologie
Saussurismes et sémiotiques
A. J. Greimas : les années de formation
Cet article réunit les éléments d’une biographie intellectuelle d’A. J. Greimas (1917-1922) en cours d’écriture en anglais. Le présent essai retrace les études supérieures du savant et explore comment elles contribuèrent à préparer sa vie intellectuelle ultérieure. La première partie de l’article expose sa formation en Lituanie et en France dans les années 1930-1940, se terminant au moment où le linguiste lançait sa carrière à Alexandrie. Cette section précise les traditions académiques qui lui furent enseignées, et met en avant les personnes, méthodes, auteurs et livres de sa jeunesse qui eurent un impact significatif sur sa pensée. Ensuite, une discussion propose une synthèse des expériences qui marquèrent les trois premières décennies de sa vie, et ébauche la future trajectoire qu’elles dessinèrent dans l’évolution de ses recherches. Quatre traditions culturelles jouèrent un rôle de premier plan dans le développement de Greimas : lituanienne, slave, germanique et française. D’autre part, il découvrit et prit un vif intérêt à la poésie, au Moyen Âge, à la philosophie, à l’histoire, au modernisme et à la philologie. La conclusion résume les rapports entre sa formation académique et ses travaux scientifiques. Si la sémantique et la sémiotique qu’élabora Greimas doivent beaucoup aux découvertes et aux rencontres qu’il fit après avoir fini ses études, celles-ci conditionnèrent clairement la manière dont il définit ces projets, les distinguant ainsi d’approches rivales dans ces domaines.
tag A. J. Greimas, Allemagne, Antonin Duraffour, biographie, biography, existentialism, existentialisme, Georges Matoré, Germany, lexicologie, lexicology, Lithuania, Lituanie, Philologie, philology, semiotics, sémiotique, Wörter und Sachen
Agenda
Humanités et Sciences de la culture Questions d'avenir
JOURNÉE D’ÉTUDES ORGANISÉE PAR Astrid GUILLAUME et François RASTIER Lundi 4 mai 2015 Maison de la Recherche de l’Université Paris Sorbonne 28, rue Serpente – 75006 Paris – Salle 035
Appel à communicationsLes humanités tiraient leur légitimité et leur prestige d’un idéal de culture à présentcontesté par tous ceux qui s’en tiennent à une restriction productiviste de la société, quiprivilégie l’information sur la connaissance et suspecte leur dimension critique quis’étendait de la philologie à l’éthique.Leurs descendantes académiques d’aujourd’hui, les lettres et les sciences humaines,disciplines anciennes ou très récentes, manquent encore d’un projet de connaissanceglobal, dont la légitimité soit reconnue comme incontestable, à l’égal des sciences de lavie, de la nature ou des disciplines logico-formelles.Les apports de l’anthropologie philosophique, de la philosophie des formessymboliques, comme des grandes disciplines historiques et comparatives (linguistique,traductologie, anthropologie, science des religions, mythologie, folkloristique) peuvent être unifiés ou du moins pensés ensemble dans l’espace ouvert d’une sémiotique des cultures –où les littéraires, les grammairiens, les musicologues, les spécialistes de l’image et dugeste, les civilisationnistes, les historiens ont toute leur place.Alors même que les décideurs voudraient répartir sans reste l’ensemble de cesdisciplines entre la cognition et la communication, le développement des « humanitésnumériques » peut être l’occasion d’un nouvel approfondissement.Cette journée entend sans exclusive renforcer des liens entre disciplines trop souventséparées, souligner le caractère spécifique et irremplaçable des connaissances qu’ellesproduisent et réfléchir à des directions communes de recherche.Qu’elles soient théoriques ou descriptives, les communications s’attacheront à prouverle mouvement en marchant et à favoriser l’interdisciplinarité, fût-elle interne, pourpermettre le recul nécessaire à un nouvel essor.
Parutions et trésors
Actes du premier congrès international Sémiotique et Culture (SEMICULT), Joao Pessoa, 14-19 septembre 2014
Edités par Maria de Fátima Barbosa de Mesquita BatistaUniversité fédérale du Paraiba, Centre de sciences humaines, lettres et arts. Programme doctoral de lettres.
tag Ciências Sociais, création artistique, Criação Artística, culture, Humanidades numéricas, humanités numériques, Literatura Popular, littérature populaire, sciences sociales, Semiótica e cultura, sémiotique