Volume XXIII - n° 2 (2018). Coordonné par Carine Duteil-Mougel
Dialogues et débats
Des chimères et des hommes
Echanges avec Daniel Andler autour de son ouvrage La silhouette de l’humain
GUILLAUME CARBOU et DANIEL ANDLER
Echanges entre Guillaume Carbou et Daniel Andler autour de son ouvrage La silhouette de l’humain qui défend un naturalisme critique dans les sciences de l’humain. Le premier développe trois réactions suscitées par l’ouvrage auxquelles Daniel Andler répond en détail : 1) le naturalisme a-t-il vraiment besoin d’être défendu ? 2) le naturalisme peut-il ne pas être causaliste ? et 3) comment être naturaliste si l’on suggère que le comportement de l’agent humain en situation ne peut être naturalisé ?
tag Epistémologie, Herméneutique, Naturalisme, Positivisme logique, Sciences de la culture
Saussurismes et sémiotiques
Le projet scientifique de Ferdinand de Saussure : épistémologie ou gnoséologie ?
Compte-rendu de : De l’essence double du langage et le renouveau du saussurisme
CRÉOLA BALTARETU-THÉNAULT
S’il est en linguistique une pensée bien difficile à comprendre, c’est bien la pensée problématique de Ferdinand de Saussure. La découverte récente du manuscrit De l’essence double du langage rappelle non seulement l’existence d’un important corpus de textes saussuriens originaux accessible depuis les années 1960-1970 (notes d’étudiants et autographes), mais il permet en outre de réinterpréter l’intégralité de ce corpus, et partant de réévaluer et de postuler une compréhension entièrement renouvelée du programme scientifique pensé par le grand Genevois. Parmi la diversité apparente des problématiques traitées par les spécialistes de Saussure (questions philologiques, questions herméneutiques, problèmes linguistiques, etc.), la plus importante semble être celle du rapport entre linguistique générale et linguistique descriptive. Autrement-dit quel est le statut du projet scientifique de De l’essence double du langage ? Epistémologie ou gnoséologie ?, telle est la question que l’on se pose devant les textes de Saussure. Or, selon le point de vue que l’on adopte – hormis un accord d’ensemble sur une critique radicale du Cours de 1916 qui ne visait qu’une épistémologie fallacieusement réduite à la langue en elle-même et pour elle-même, les auteurs s’accordent sur l’idée d’un projet unitaire qui se révèle à la lecture De l’essence, incluant inséparablement langue et parole –, les réponses à cette problématique divergent.
tag Epistémologie, Gnoséologie, Programme scientifique, Saussure, Sens
Saussurismes et sémiotiques
Ferdinand de Saussure. Nécrologie
Réédition
ANTOINE MEILLET
tag Linguistique, Saussure
Dits et inédits
Sémiotique des cultures et sciences de la culture chez François Rastier
DRISS EL KHATTAB
L’objet de cette communication est le traitement épistémologique de deux courants de pensée qui ont marqué les sciences humaines et sociales. Il s’agit de la sémiotique des cultures qui visait les cultures et toutes les formes symboliques et signifiantes dans une société, et les sciences de la culture qui proclamaient que leur objet de recherche est l’étude scientifique de l’ensemble des faits de cultures et leurs diverses manifestations dans les sociétés humaines. Nous tenterons de mettre en exergue la position de François Rastier quant aux aspects épistémologiques et méthodologiques de ces deux types de savoirs en sciences humaines et sociales. La question posée est celle de la validité épistémologique des deux programmes : le programme unificateur des sciences de la culture et le caractère fédérateur de la réflexion sémiotique pour toutes les sciences sociales.
tag Culture, Epistémologie, Fédération, Sciences, Sciences de la culture, Scientificité, Sémantique, Sémantique des textes, Sémiotique, Sémiotique des cultures, Signes, Textes, Unité
Parutions et trésors
Activités mentales et structures linguistiques
1997, Proceedings of the 16th International Congress of Linguistis, Pergamon, Oxford, Paper N°006
BERNARD POTTIER
Entre le monde - réel ou imaginaire - et les manifestations linguistiques, il y a une aire non directement observable, celle de la conceptualisation. Il y a quatre-vingts ans Gustave Guillaume a établi des schèmes de représentation des mécanismes mentaux, sous la forme du tenseur binaire radical. Cette orientation a été suivie par plusieurs sémanticiens européens et ensuite par des cognitivistes américains, l'approche étant soit une représentation graphique synthétique (approche géométrique), soit une formulation logico-analytique (approche algébrique). Nous présentons ici une extension de la psychomécanique et soutenons que la conceptualisation de l'expérience du monde se fonde sur un petit nombre de mécanismes fondamentaux qui sous-tendent des opérations complexes.
tag Catégorisation, Conceptualisation, Mécanismes mentaux, Sémantique, Trimorphe
Dits et inédits
… und wenn die Sprache einmal gebührend abgegrenzt wird?
Plenarvortrag vor dem VI. Linguistischen Treffen in Wroclaw/Breslau Grenzen der Sprache, Grenzen der Sprachwissenschaft 14 – 16. IX 2017
TOMÁŠ HOSKOVEC
Et si la linguistique finissait par reconnaître que son objet est dûment circonscrit ? — Mue le plus souvent des cas par un vain désir de se voir installer dans une niche universitaire neuve, la manie actuelle d'inventer des branches toujours neuves de recherche linguistique, empêche de voir que la linguistique est une et indivisible par sa tâche et ses procédés, et que toute spécialisation, exigence naturelle de la science contemporaine, exige en contrepartie la connaissance et la reconnaissance de l'ensemble. La langue, objet de la linguistique, est bel et bien la potentialité de la communication langagière, c'est-à-dire la capacité de produire et d'interpréter les textes, tant oraux qu'écrits, qui à leur tour sont des événements historiques et culturels socialement normés. Cette délimitation existe depuis Wilhelm von Humboldt ; c'est également depuis Humboldt qu'existe la notion du signe linguistique bifacial (ou bilatéral), rendue célèbre par Ferdinand de Saussure. Ce que la linguistique doit à Saussure, c'est son programme sémiologique, où le signe linguistique vaut quelque chose et où la valeur résulte toujours des rapports systémiques. L'auteur rappelle les nouvelles thèses, formulées par le Cercle linguistique de Prague en 2016, comme un programme contemporain pour discuter de la recherche linguistique future.
tag Cercle linguistique de Prague, Encompassing philology, Ferdinand de Saussure, Functional structuralism, Langage, Language, Language sign, Langue, Linguistics, Philologie englobante, Prague Linguistic Circle, Prague Propositions 2016, Recherche linguistique, Saussure, Sémiologie, Semiology, Signe linguistique, Structuralism, Structuralisme, Structuralisme fonctionnel, Thèses de Prague 2016, Wilhelm von Humboldt
Dits et inédits
Manuscritos Poéticos de César Vallejo
ENRIQUE BALLÓN-AGUIRRE
Le préambule à l’édition diplomatique des manuscrits poétiques inédits de l’écrivain péruvien César Vallejo, rend compte de la préservation des documents originaux par Mme Georgette de Vallejo et son légataire, qui a permis d’élaborer cette publication électronique. Les corpus de l’archive sont ordonnés selon un double critère, génétique et « nonatique » (sans tradition génétique) ; ils comprennent la reproduction facsimilaire et la transposition digitale des manuscrits et tapuscrits correspondants. L’annexe et l’addenda contiennent la liste des documents qui accompagnent la diffusion des manuscrits.
tag César Vallejo, Edición diplomática, Edition diplomatique, Georgette de Vallejo, Manuscritos poéticos, Manuscrits poétiques, Tradición genética literaria, Tradition génétique littéraire