LIA KURTS-WÖSTE
Résumé : Si la notion de "texte" a été amplement traitée par Fr. Rastier dans ses travaux antérieurs, c'est à la notion d' "oeuvre" qu'il se consacre aujourd'hui dans son nouvel ouvrage Créer: Image, Langage, Virtuel publié fin 2016 aux éditions Casimiro, s'employant à la réhabiliter, c'est-à-dire à la rendre lisible, à lui redonner un corpus d'élaboration, à la rendre accessible à un regard critique, à ne pas la banaliser face aux définitions concurrentes (les oeuvres conçues comme simples "produits", lieux de "dé-création" ou encore objets d'une "exaltation obscurément religieuse"). Reprenant les principaux éléments des débats qui ont alimenté les théories sur l'art et sur la création depuis l'Antiquité, l'auteur sait en renouveler profondément les enjeux en adoptant un point de vue original, sémio-anthropologique, dans le droit fil des travaux de Cassirer, dont il est l'un des héritiers les plus marquants actuellement.
LIA KURTS-WÖSTE
Résumé : La revalorisation actuelle des sciences de la culture comme paradigme novateur dans les sciences humaines constitue sans aucun doute un vecteur important de reconsidération du «virtuel» à cette aune. C’est ce cadre épistémologique qui nous semble aujourd’hui le mieux à même de permettre de comprendre que l’adjectif «numérique» n’est en soi ni salvateur, ni modernisateur, ni créateur - la pointe de la modernité ne se définissant dans ce cadre que par la force de l’inactualité de la posture critique qui sait rappeler certaines des virtualités endormies de l’histoire de la pensée, comme ces paradoxales «virtualité» et «matérialité» sémiotiques que Saussure et Cassirer nous ont léguées en héritage, vecteurs de compréhension de nos nouvelles réalités culturelles.