Volume XXII - n°3 (2017). Coordonné par François Laurent
Repères pour l'étude
Playlist de 7 vidéos à propos de l'ouvrage de François Rastier Créer, Image, Langage, Virtuel
FRANÇOIS RASTIER
Une playlist de 7 vidéos où François Rastier répond aux questions de Frédéric Pierron à propos de son dernier livre, Créer, Image, Langage, Virtuel, Paris-Madrid, Casimiro, 2016 : 1. Créer, Image, Langage, Virtuel 7:01 2. La notion d'œuvre 7:13 3. Créer ou produire 4:35 4. L'œuvre par elle-même 5:21 5. Littérature nationale : un mythe ? 7:30 6. Virtuel, pixel, data 17:14 7. Critique de la déconstruction 10 :32
tag analyse de texte, Analyse sémique, arts, communication, composantes sémantiques, composantes textuelles, corpus, création artistique, critique, culture, médias, méthodologie
Repères pour l'étude
Vie et œuvre d’A. J. Greimas (1917-1992)
THOMAS F. BRODEN
En cette année où nous marquons le centenaire de la naissance d’A. J. Greimas, nous proposons deux textes destinés à appuyer les recherches sur les travaux du linguiste, sémioticien, mythologue et (en lituanien) journaliste : une brève chronologie de sa vie et une bibliographie choisie de ses publications. Fruits anticipés de notre biographie intellectuelle de Greimas en préparation en anglais , nous voudrions que ces documents contribuent à relancer l’intérêt pour son œuvre et aident à ouvrir des perspectives au-delà des textes et des modèles les mieux connus de lui.
tag A. J. Greimas, linguistics, linguistique, Lithuania, Lituanie, mythologie, mythology, semantics, sémantique, semiotics, sémiotique, structuralism, structuralisme
Dits et inédits
La Perception sémantique
PHILIPPE GRÉA
La motivation qui guide le présent ouvrage consiste à examiner quelques-unes des relations qui peuvent s’établir entre une approche philosophique de type phénoménologique et un ensemble d’observations et de théories linguistiques qui s’intéressent à des strates de la signification qui ne sont pas de nature logico-analytique.Dans cette optique, cet ouvrage se veut une contribution à l’examen et l’approfondissement de la notion de forme sémantique. Cette dernière ne va pas de soi puisqu’elle met en rapport des choses que l’on tient généralement pour opposées : le sensible et la perception d’un côté avec le terme de « forme », l’intelligible et la pensée de l’autre avec le terme de « sémantique ». Cependant, la forme sémantique est dotée d’une systématicité propre et se soumet à un système de contraintes que l’on peut expliciter.Pour le montrer, nous nous appuyons sur deux cadres théoriques : la Cognitive Grammar de Langacker et la Sémantique Interprétative de Rastier. Malgré leurs divergences, nous montrons que les deux dispositifs ont en commun le fait de cibler un même niveau sémantique qui précède (et rend possible) la question de la donation d’une valeur de vérité, un niveau où opèrent des notions telles que forme, fond, cohérence fonctionnelle.
tag État de choses, hypothèse de la constance, molécule sémique, nominalisation, pluralité, profilage, proverbe, schématicité, transposabilité
Dits et inédits
La polis d’Hannah Arendt : un paradigme d’irréalité ?
LEONORE BAZINEK
Le livre d’Hannah Arendt, The Human Condition, publié pour la première fois en 1958, est devenu très vite un livre culte du vivre ensemble. L’effet de fascination que dégage cet ouvrage entrave l’interrogation de ses fondements théoriques. Le présent article entend entreprendre une telle investigation. Il défend que l’exposé arendtien de la conditio humana est finalement inspiré par Arthur Moeller van den Bruck. Il le démontre par l’examen des citations pertinentes qui révèlent l’utopie antihumaniste commune aux deux auteurs.
tag Aristote, condition humaine, Fritz Schachermeyr, Hannah Arendt, national-socialisme, philosophie, polis, sens de l’histoire
Parutions et trésors
Traduction et implicites idéologiques
ASTRID GUILLAUME
Comment l’idéologie s’inscrit-elle dans la langue et quelles en sont les manifestations au niveau linguistique, sémantique et sémiotique ? Comment l’idéologie investit-elle les divers aspects de la culture (politique, sociétés, littérature, arts, cinéma, droit, sciences, techniques, etc.) et comment s’articule-t-elle avec ces aspects culturels ? Comment le transfert de l’idéologie s’opère-t-il entre les langues et les cultures et quel rôle joue le traducteur-médiateur dans ce transfert interculturel ?
tag idéologie, intercultural, interculturel, linguistics, linguistique, sémiotique des cultures, sémiotraductologie, TAO, traduction et cinéma, traduction et droit, traduction et humanisme, traduction et internet, traduction et politique, traduction et science, traduction et technologie, traduction et théâtre, transfer of meaning, transferts du sens, translation and internet, translation and law, translation and science, translation and technology