Marion Pescheux
Le feuilleton de l'anaphorisation (2) — De "facettes" en "degrés" (épisode 2)
Résumé : Après avoir pris la précaution de limiter son ambition à effectuer une réduction théorique autour des mécanismes d’anaphorisation, l’auteur propose de considérer le processus d’anaphorisation sous diverses « facettes » souvent étudiées : une facette « discursive », où les théories insistent sur l’aspect coordination syntactico-sémantique effectuée par deux termes (« source » et « anaphorique ») ; une facette « référentielle », où les théories insistent sur le renvoi de l’anaphorique et de la source à un référent qui peut être le même. Quoi qu’il en soit, le mécanisme repose sur des opérations mentales qui en constituent l’arrière plan cognitif, qui sera à présent esquissé dans cet épisode.
Pour citer ce document
MARION PESCHEUX (2008) «Le feuilleton de l'anaphorisation (2)», [En ligne], Volume XIII - n°3 (2008). Coordonné par Carine Duteil.,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/Archives/Archives/Parutions/Semiotiques/docannexe/file/2556/index.php?id=1589.