François Rastier
Du texte à l’œuvre — La valeur en questions
Résumé : La narratologie pose légitimement la question des valeurs dans les textes en décrivant des axiologies. Toutefois, pour ce qui concerne de la valeur des textes, les études littéraires semblent renoncer à leur mission critique et préférer diverses descriptions sociologisantes.Au-delà comme en deçà de la littérature, une réflexion plus générale sur les valeurs en langue semble donc nécessaire, en mettant à profit la tradition saussurienne. La valeur d’un texte dépend tout à la fois de propriétés internes, les caractères propres de sa sémiosis, et de propriétés qui relèvent de la linguistique externe : elles définissent sa portée (esthétique, éthique, etc.). L’articulation des propriétés internes et externes fait précisément l’objet des jugements critiques.La question de la valeur trouve toute sa pertinence à propos des textes qui ont le statut d’œuvres ; mais s’il existe bien une linguistique des textes, que sera une linguistique des œuvres ? Il lui faudra renouer avec la philologie et l’herméneutique, voire admettre que les langues sont elles-mêmes des œuvres.
Pour citer ce document
FRANÇOIS RASTIER (2011) «Du texte à l’œuvre», [En ligne], Volume XVI - n°3 (2011). Coordonné par François Laurent,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/docannexe/Archives/Parutions/Parutions/Archives/Parutions/Parutions/Semiotiques/index.php?id=2889.