François Rastier (CNRS-INaLCO)
Langage et pensée — dualité sémiotique ou dualisme cognitif ?
Résumé : Renforcée par la séparation entre l’âme et le corps, entre l’intelligible et le sensible, la séparation entre le langage et la pensée doit beaucoup à l’universalisme de la métaphysique occidentale : entre l’universalité « cognitive » de la Raison et la diversité irréductible des langues, des discours et des genres, comment trouver une solution de continuité ?Ce problème mal posé semble être à la source des principales difficultés que rencontre la linguistique cognitive, car il conduit à privilégier des modèles du signe et des préconceptions du langage également inadéquats, dans la mesure où ils relèvent de la philosophie du langage et non de la linguistique comparée.En approfondissant les textes retrouvés de Saussure, on peut formuler une théorie des dualités linguistiques qui permette de dépasser le dualisme philosophique traditionnel, en restituant la dimension praxéologique (et non ontologique) des relations sémiotiques fondamentales. Cela conduit à une reconception du langage et plus généralement des objets culturels.
Abstract : Reinforced by the separation between the soul and the bodybetween the intelligible and the perceived, the separation between language and thought owes a great deal to the universalism of Western metaphysics.How can a solution of continuity be found between the "cognitive" universality of Reason and the irreducible (or fundamental) diversity of languages, discourses and genres? This ill-posed problem seems to be at the origin of the main challenges facing cognitive linguistics, since it tends to favour inadequate models of the sign and equally inadequate preconceptions about language, rooted as they are in the philosophy of language, rather than in comparative linguistics.By digging deeper into the new found texts of Ferdinand de Saussure, a theory of dualities can be put forward that will overcome traditional philosophical dualism, and restore the praxeological (and not ontological) dimension of fundamental semiotic ou relationships. This will lead to a new vision of natural language and more generally of cultural objects.
Pour citer ce document
FRANÇOIS RASTIER (2012) «Langage et pensée», [En ligne], Volume XVII - n°1 et 2 (2012). Coordonné par Jean-Louis Vaxelaire,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/Archives/Archives/Parutions/Semiotiques/Parutions/Parutions/Marges/index.php?id=3008.