Étienne Brunet (Laboratoire BCL, Université de Nice)
Quand le temps change avec le temps
Résumé : Sur le corpus littéraire Frantext et à l'aide du logiciel de lexicométrie Hyperbase, la notion de "temps" peut être comprise et observée sous des angles multiples et complémentaires. L'évolution diachronique de la langue montre d'abord un phénomène global d'inflation lexicale, le vocabulaire français s'enrichissant quantitativement au fil du temps, grâce notamment au mécanisme de suffixation qui peut être analysé plus finement (profil temporel varié des différents suffixes). Mais on peut aussi s'intéresser aux temps verbaux dans les romans, et le mouvement de simplification observé s'interprète en lien avec d'autres indices de simplification conjointe de la syntaxe verbale et de l'articulation des propositions. Enfin sous un troisième angle, l'analyse porte sur le lexique des divisions du temps, et une cartographie d'ensemble peut être dressée caractérisant les écrivains par rapport à leur préférence pour l'expression dans leurs textes de rythmes courts (minute, seconde), moyens (moment, jour, âge) ou larges (éternité, époques, générations), ces trois types de rythme se décantant d'eux-mêmes par le calcul sur corpus. Des contrastes analogues séparent les genres textuels et révèlent leurs affinités lexicales et thématiques par rapport à ce vocabulaire du temps, comme le montre une étude focalisée sur l'œuvre de Gracq.
Chapitre 5 (numérique) de : Étienne BRUNET, Tous comptes faits. Écrits choisis, tome III. Questions linguistiques, Bénédicte PINCEMIN (éd.), Paris : Éditions Champion, sous presse.
Pour citer ce document
ÉTIENNE BRUNET (2016) «Quand le temps change avec le temps», [En ligne], Volume XXI - n°1 (2016). Coordonné par Christophe Gérard.,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/http:/www.revue-texto.net/Archives/docannexe/file/Parutions/Archives/Parutions/Semiotiques/docannexe/file/2347/index.php?id=3756.