Marius Nagy (Université François Rabelais, Tours)
Entre Coseriu et Benveniste — Pour une linguistique des œuvres
Résumé : L’article interroge, en s’appuyant sur les écrits d’Eugenio Coseriu et d’Emile Benveniste, la possibilité d’une linguistique qui puisse rendre compte de la singularité de l’œuvre. Cela suppose la reconnaissance de l’autonomie fonctionnelle du niveau textu
Pour citer ce document
MARIUS NAGY (2016) «Entre Coseriu et Benveniste», [En ligne], Volume XXI - n°3-4 (2016). Coordonné par Jean-Louis Vaxelaire,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/Parutions/Parutions/Parutions/Archives/Parutions/Semiotiques/index.php?id=3821.