François Rastier et Stéphanie Matthews Walsh
Questions de sémiotique, de Saussure à Greimas — Entretien de Stéphanie Walsh Matthews (Ryerson University, Toronto) avec François Rastier (CNRS, Paris)
Résumé : D’abord publié en anglais, dans une traduction de Stéphanie Walsh Matthews, l’entretien qui suit constituait alors l’éditorial du numéro spécial de Semiotica en l’honneur du centenaire de la naissance de Greimas (n° 214, janvier 2017). Il a été conduit pour permettre au lectorat de cette revue de « mieux connaître le travail de François Rastier » et « mettre en lumière, de façon concise, le parcours de sa pensée sémiotique ». Comment comprendre la sémiotique greimassienne dans la continuité du saussurisme ? Les réponses précisent le rôle de la linguistique dans cette évolution. Une certaine continuité entre héritage philosophique et descriptions empiriques est désormais discernable. Rastier rappelle que l’objectivation de la sémiotique renforce l’unité des sciences de la culture, voire rend possible leur objectivation.
Pour citer ce document
FRANÇOIS RASTIER et STÉPHANIE MATTHEWS WALSH (2017) «Questions de sémiotique, de Saussure à Greimas», [En ligne], Volume XXII - n°2 (2017). Coordonné par Créola Baltaretu-Thénault et Christophe Cusimano,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/http:/www.revue-texto.net/1996-2007/Saussure/Archives/docannexe/file/Archives/index.php?id=3873.