Charlotte LACOSTE (Université Nancy II / Groupe de recherche « Littérature et histoires », Paris 8)
Un cas de manipulation narrative : Les Bienveillantes — ou comment éveiller le génocidaire qui sommeille en chacun de nous
Résumé : Le succès des Bienveillantes, prix Goncourt 2006, s’explique notamment par le dispositif narratif adopté qui consiste à catapulter le lecteur dans la psyché d’un exterminateur nazi instruisant, dans le cours même de sa narration, son propre procès en réhabilitation. Guidé par les pipeaux de critiques littéraires réjouis dont pas un n’a flairé le traquenard, le lectorat s’est laissé prendre au piège tendu par le narrateur Maximilien Aue et son complice Jonathan Littell.
Pour citer ce document
CHARLOTTE LACOSTE (2009) «Un cas de manipulation narrative : Les Bienveillantes», [En ligne], Volume XIV - n°1 (2009). Coordonné par Évelyne Bourion.,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/docannexe/file/4227/docannexe/file/Archives/Archives/Parutions/Parutions/Marges/index.php?id=2133.