Matthieu Remy
L'après-guerre formaliste du roman réactionnaire: les débuts littéraires d'Alain Robbe-Grillet
Résumé : Sous couvert de renouvellement formel, Alain Robbe-Grillet a, pour ses débuts littéraires dans l’après-guerre, rafraîchi le roman réactionnaire pour le lancer à l’assaut de la littérature engagée.Soucieux, dans ses premiers écrits sur la littérature, de voir le roman échapper à l’idéologie, Alain Robbe-Grillet pourrait bien n’avoir jamais respecté les règles édictées à grands renforts de médiatisation. Car si Les Gommes est considéré comme l’un des points de départ du « Nouveau Roman », cet article s’attache à montrer qu’il propose en réalité – tout comme Un régicide, premier roman refusé mais republié dans les années 70 – une formulation romanesque mais militante d’un certain conservatisme idéologique, dont Robbe-Grillet donne lui-même les clefs dans le premier tome de son autobiographie, Le Miroir qui revient.
Abstract : Alain Robbe-Grillet, who, in his first writing on literature, was anxious to see the novel escape from ideology, may well have never followed the literary rules that were established with a great deal of media coverage. Although Les Gommes is considered to be one of the starting points of the “Nouveau Roman”, this article will endeavour to show that, as in his first novel – Un régicide – which was first rejected but published in the 1970s, he proposes a romanesque yet militant expression of a certain political and philosophical conservatism. Robbe-Grillet himself gives the keys to the latter in the first volume of his autobiography, Le Miroir qui revient.
Pour citer ce document
MATTHIEU REMY (2012) «L'après-guerre formaliste du roman réactionnaire: les débuts littéraires d'Alain Robbe-Grillet», [En ligne], Volume XVII - n°4 (2012). Coordonné par Audrey Moutat,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/http:/www.revue-texto.net/1996-2007/Saussure/Archives/docannexe/file/Parutions/Parutions/index.php?id=3078.