Philippe LACOUR
Interprétation, traduction et rationalité clinique dans l’anthropologie de Clifford Geertz
Résumé : Dans cet article, j’examine la cohérence épistémologique de l’anthropologie de Clifford Geertz, tout en soulignant ses limites et en faisant la part de ses approximations. Je montre que la notion d’interprétation, loin d’être un pis-aller, est nécessairement requise pour la compréhension de l’action humaine appréhendée dans sa complexité (située dans contexte culturel multisémiotique). J’en souligne aussi la rigueur, parfaitement adaptée à une discipline dont le régime logique, comme celui des autres sciences de la culture, est celui du raisonnement naturel, à égale distance de l’opinion et de la formalisation. J’analyse le rôle conféré à la traduction comme celui d’une reformulation réflexive du sens, d’une perlaboration d’un matériau signifiant. Je montre la justesse des intuitions de Geertz concernant la nature interprétative et casuistique de la connaissance clinique de l’individuel, en dépit de ses ambiguïtés touchant le rôle de l’explication causale. Je termine en soulignant l’enjeu à la fois rationnel et pratique de son œuvre.
Abstract : In this paper, I examine the epistemological coherence of Clifford Geertz’s anthropology, while underlining its limits and pinpointing its approximations. I try to show that the notion of interpretation, far from being a last resort, is necessarily required for the understanding of human action in its complexity (situated in its cultural, multisemiotic, context). I also underline its rigor, perfectly adapted to a discipline whose logical regime, like that of other cultural sciences, is that of natural reasoning, equally distant from both opinion and formalization. I analyse the role bestowed to translation, conceived as a reflective restatement of meaning. I show the appropriateness of Geertz’s intuitions concerning the interpretive and casuistic nature of the clinical knowledge of the individual, despite its ambiguous conception of the role of causal explanation. Finally, I underline the rational and practical issue of his work.
Pour citer ce document
PHILIPPE LACOUR (2013) «Interprétation, traduction et rationalité clinique dans l’anthropologie de Clifford Geertz», [En ligne], Volume XVIII - n°4 (2013). Coordonné par François Laurent,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/http:/www.revue-texto.net/1996-2007/Saussure/Archives/Parutions/Archives/Parutions/index.php?id=3352.