LEONORE BAZINEK
Résumé : Nous montrons dans cette étude que, pour le national-socialisme, l’homme doit, pour sentir, penser et agir, partir d’un « autre vivant » que lui, à savoir le peuple, la communauté et une nouvelle vision du monde - bref, le Reich qui comprend en englobe ces trois déterminations. Nous étudions et analysons l’œuvre baeumlerien sous cet angle et, en indiquant sa convergence avec l’œuvre heideggérien, visons à cerner la supercherie qui entoure ce dernier.
LEONORE BAZINEK
Résumé : Le livre d’Hannah Arendt, The Human Condition, publié pour la première fois en 1958, est devenu très vite un livre culte du vivre ensemble. L’effet de fascination que dégage cet ouvrage entrave l’interrogation de ses fondements théoriques. Le présent article entend entreprendre une telle investigation. Il défend que l’exposé arendtien de la conditio humana est finalement inspiré par Arthur Moeller van den Bruck. Il le démontre par l’examen des citations pertinentes qui révèlent l’utopie antihumaniste commune aux deux auteurs.