Créola Thenault-Baltaretu
Alain Mabanckou : « J’écris en français parce que… ».
Résumé : –– Alain Mabanckou, un des écrivains nés dans le contexte plurilingue de la littérature francophone – littérature africaine d’expression française –, après de premières études en droit, se dédie aux études littéraires, à l’écriture et aux grands voyages. Écrivain-monde et auteur engagé, dans son œuvre comportant plus d’une trentaine d’ouvrages (romans, recueils de poésie, essais, etc.) on peut lire une belle langue française, parsemée ici et là de créolismes de trois continents : d’Afrique et d’Europe, mais aussi d’Amérique et d’Ailleurs. Sous le couvert du français, sa langue d’écriture, tout en invoquant une multiplicité de langues et en revendiquant son accent congolais, l’écrivain « oiseau migrateur » va par-delà les continents à la recherche d’une autre langue : une langue sienne. Y parvient-il ? C’est ce que nous allons voir dans cette étude linguistique d’inspiration néosaussurienne.
Pour citer ce document
CRÉOLA THENAULT-BALTARETU (2021) «Alain Mabanckou : « J’écris en français parce que… ».», [En ligne], Volume XXVI - n° 1 (2021). Coordonné par Créola Thénault-Baltaretu,
URL : http://www.revue-texto.net/index.php/docannexe/file/3622/docannexe/file/4225/index.php?id=4632.